J’ai entendu certaines personnes affirmer qu’il suffisait de passer deux ou trois jours à Sydney pour en faire le tour. Je quitte cette ville ce soir après y avoir passé deux semaines, et j’ai l’impression de n’avoir encore rien vu ! Sydney, ce n’est pas que l’Opéra ! 

J’ai eu la chance de rencontrer Anaïs à mon arrivée. Elle m’a aussitôt proposer de l’accompagner pour une balade à Cronulla. Elle m’a aussi conseillé pleins d’autres sentiers à faire, et m’a donné des astuces sur comment m’y rendre.

Merci Anaïs !!

Voici donc une petite présentation de quelques balades très sympas à faire dans les environs de Sydney.

A noter : toutes les infos concernant les transports sont au départ de King Cross, mais vous trouverez facilement le moyen pour vous y rendre (voir prochain article sur les transports en commun de Sydney). 

La presqu’ile de Cronulla 

En prenant le train à King Cross, nous avons rejoint Cronulla via la ligne T4. Le trajet d’environ une heure permet d’apercevoir les quartiers variés de la banlieue de Sydney. A l’arrivée, un petit village de vacances est à traverser pour atteindre la plage de Cronulla, qui est immense. Lorsque nous y étions, des vagues gigantesques faisaient le plaisir des surfeurs. Un sentier est aménagé au départ de la plage, sur la droite lorsqu’on est face à la mer. On y découvre un paysage de falaises vraiment magnifiques, d’autant plus impressionnantes avec les vagues qu’il y avait ce jour là ! Le sentier est vraiment situé en bord de falaise, et permet de découvrir successivement deux piscines aménagées. Le seul regret est que le sentier s’arrête au bout de la presqu’île et ne permet pas d’en faire le tour. Il faut donc revenir sur ses pas. Nous sommes quand même allées de l’autre côté, et il y a là une plage très calme, ainsi qu’un petit port accueillant les ferrys assurant la liaison avec Bundeena, permettant l’accès à un parc national. Malheureusement les départs de ce bateau étaient peu nombreux, et la traversée de trente minutes, ce qui ne nous a pas permis de nous y rendre. Nous avons fini la balade par nous reposer aux abords de la plage, il y a là un grand espace de verdure entretenu, avec des arbres offrant une ombre bienvenue.

Durée : il faut moins de 45 minutes pour atteindre le bout de la presqu’île.

Difficulté : aucune !

De Cremorne Point jusqu’au Taronga Zoo 

Nous avons pour cette balade pris un bus de Town Hall qui nous a déposé vingt minutes plus tard au point A sur la carte (arrêt Military Rd nr Wycombe R). Là, c’est le moment, si ce n’est pas déjà fait, de vous équiper d’une boisson et de votre sandwich ! Nous avons ensuite rejoint tranquillement le début de la balade (point B). Toute la marche a été vraiment sympa : le secremorne pointntier est aménagé et il offre des vues magnifiques sur l’opéra, l’harbour bridge et le centre ville. On y découvre successivement un phare (point C), un jardin incroyable à flanc de falaise (point D), des maisons plus que luxueuses, et une petite plage qui aurait pu être agréable (point E, voir article sur les plages de Sydney). Nous avons marché jusqu’au Taronga Zoo afin de reprendre le ferry (point F) et de rentrer jusqu’à Circular Quay. J’ai beaucoup aimé cette marche, très facile et jolie. Un ami ayant habité Sydney quelques temps m’a dit qu’il allait souvent dans ce secteur pour faire son jogging. Le chanceux !

 Durée : On a passé 4h du point A au point F, mais en pique-niquant et en faisant de nombreuses photos !

Difficulté : petit passage pénible en ville (qu’on peut éviter ?), mais sinon rien à signaler !

De Watson Bay jusqu’à Rose’s Bay

De King Cross, nous avons pris le bus 325 (le 324 revient au même), qui nous a déposé à Watson Bay, le terminus de la ligne, situé à deux pas du wharf accueillant le ferry arrivant de Circular Quay. Cette marche s’est faite en deux temps. Tout d’abord nous avons fait le tour de la presqu’île (trait en bleu sur la carte). Cette petite balade est très agréable, il y a des plages magnifiques (voir article). Le sentier offre une vue sur la presqu’île où se situe la plage de Manly. Il y a un petit côté bout du monde par endroits, on peut se retrouver face à l’océan Pacifique sans aucune île ou bateau en vue. Les falaises sont impressionnantes également. De retour au wharf, nous avons entamé le deuxième temps de notre balade (trait jaune). Certaines parties sont vraiment plus belles que d’autre, car par endroit il faut marcher dans la rue, sans aucune visibilité sur la mer (pas de loi littoral par ici ?). Mais pour rejoindre le parc Nielsen, ça vaut vraiment le coup, c’est très agréable, un sentier longe le bord de mer et on passe d’une petite plage à l’autre. Alors forcément ça descend et ça monte, mais que c’est beau ! Vous aurez de là aussi une vue sur l’opéra et le harbour bridge (je ne m’en lasse pas) ! Nous avons ensuite marché jusqu’à recroiser la route et retrouver un arrêt des bus 324/325 qui nous a ramené à la maison !

Durée : environ 1h-1h30 pour la presqu’île, et environ 2h pour le reste.

Difficulté : pas de difficultés particulières si ce n’est quelques passages en ville

De Bondi Beach jusqu’à Coogee

Plusieurs solutions pour cette balade, puisqu’il est possible de la commencer d’un côté ou de l’autre. Nous avons opté pour un départ de Bondi, et avons donc pris le bus 333 sur Oxford Street. Une fois n’est pas coutume, le sentier, qui commence sur la droite face à la plage de Bondi, est entièrement aménagé et balisé. Très régulièrement un panneau vous indique votre position, le nombre de kilomètres restants pour atteindre tel point, avec des cartes et des explications. Il y a même un parcours de santé en même temps ! Si vous n’avez pas trop de temps, il est possible de ne marcher que de Bondi Beach à Bronte, pendant 2,5km. Malheureusement, le jour où j’ai fait cette marche avec Alice, le temps était vraiment médiocre. On était plus en mode K-way que bikinis quoi ! Du coup les couleurs du ciel et de l’eau n’étaient pas plus au top que nous. Je pense que cette marche doit être encore plus belle sous le soleil ! J’ai beaucoup aimé quand même, avec peut-être un coup de coeur pour la plage de Bronte, moins fréquentée mais très jolie. A chaque étape (Bondi, Bronte, Coogee) vous aurez de quoi vous restaurer. Après s’être prélassées en pull sur la plage de Coogee, nous avons pris le bus 373 pour revenir en ville.

Durée : De Bondi Beach à Bronte environ 1 heure, et la même chose de Bronte à Coogee.

Difficulté : pas mal d’escaliers, mais c’est bon pour les cuisses !