On va à Deauville ?

Toute le semaine dernière, il a fait si beau ! Bon, pas chaud, ça d’accord, mais que de soleil !! Et du coup j’ai proposé sur un coup de tête à mes colocs un petit tour à la playa ! Aussitôt dit, aussitôt fait, nous voilà en direction de Deauville ! Malheureusement, il a bien évidemment fait un temps très moyen comme par hasard samedi. Donc bilan de la journée très mitigé, mais vous allez voir que ce n’est pas que à cause du temps.

Ayant trouvé un covoiturage avec trois places, nous voilà Porte Maillot à 8h pour retrouver Dominique, qui va passer beaucoup de ses week-ends chez amis à Deauville. Moins de deux heures après, il nous dépose en centre-ville, avec un lot de conseils sur les endroits sympas.

Mais nous, la première chose qu’on veut, c’est voir la mer ! En quelques enjambées nous voilà sur les planches de Deauville. La plage est déserte, il n’est même pas dix heures. Seul un tracteur ratisse la plage en long et en travers. Je découvre les cabines de bain qui bordent toute la promenade. Chacune a un nom d’une célébrité ayant participé au festival. Première impression : vétusté ! Des fissures, de la peinture à refaire, de la rouille. C’est ça Deauville ? Le vent est mordant, et on rebrousse chemin vers le port. En centre-ville, les enseignes présentes donnent le ton : Hermès, Zadig&Voltaire, Le Printemps, etc.

plage deauville
plage deauville cabine
plage deauville cabine
plage deauville cabine

Finalement on change d’avis, ce qu’on veut c’est boire un café et se réchauffer ! Suivant les conseils de Dominique, on décide de passer la frontière. Il est 11h quand on se retrouve à Trouville. Il y a plus de vie ici ! Un marché aux fleurs, un marché aux poissons où on peut choisir ce qu’on veut manger et le manger tout de suite, des restaurants, des cafés, des commerces. On se sent plus à l’aise, et on s’installe au premier troquet, le Joinville. Ambiance assurée avec pas moins de six écrans géants qui passent en boucle les infos. Après cette pause tout de même salvatrice pour récupérer quelques degrés, nous voilà repartis. On fait une pause rapide à l’office de tourisme qui nous conseille le meilleur itinéraire à faire dans la ville.

A noter qu’on a aussi profité de la réouverture du musée de la Villa Montebello, qui expose quelques oeuvres très sympathiques comme des peintures de Hambourg ou encore Mozin. Pour la réouverture c’était gratuit, mais sinon il faut compter 3€ par personne.

Les cerfs-volants

Sur la plage l’après-midi, les cerfs-volants sont de sortie. Nous ne sommes pas en reste avec notre petit cerf-volant acheté trois euros dans un magasin non loin. Un tout petit bonhomme vient nous voir pour nous expliquer comment bien faire. Ca doit être une institution ici, attention on rigole pas, même les enfants prennent ça au sérieux ! En tout cas, moi qui n’ai jamais été très sensible à cette activité, j’avoue avoir été impressionnée par certains !

Le char à voile

Deuxième activité phare de cette grande plage, le char à voile. Deux écoles : ceux qui le pratiquent debout et ceux qui s’allongent. Je ne suis même pas sûre que les deux styles soient appelés char à voile, mais bon, vous visualisez quoi. D’après ce que j’ai pu voir, le vent n’était pas vraiment dans le bon sens car les allers-retours étaient du haut de la plage vers le bas plutôt que de filer tout le long. Je n’ai pas été très emballée par tout ça !

Et alors ? C’était bien ?

Bah franchement, c’était bien parce que j’étais avec des personnes que j’adore, que c’était au bord de la mer, et que ça nous a changé les idées. Mais par contre j’ai pas aimé l’endroit plus que ça. C’est quand même assez vétuste, très cher, rempli de personnes relativement âgées qui ont quasiment tous un petit chien portant un manteau. Donc ce n’était pas spécialement dépaysant par rapport à Paris. Comme l’a si bien dit Dominique, notre chauffeur de covoiturage, aller à Deauville, c’est comme aller à Paris plage ! C’est pour ça que je laisse cet article dans la catégorie « Paris » d’ailleurs. Il est bien à sa place ici ! Alors après, à voir peut-être avec du soleil, mais bon, je pense que la prochaine fois que j’irais en Normandie, je viserais un endroit plus authentique.

Un petit bilan chiffré ?

Coût transport aller-retour (€)

Prix du menu entrée plat dessert (€)

Temps moyen du trajet (heures)

%

Contente ?