Qui a dit que j’aimais l’eau ? Pas moi en tout cas c’est sûr … même si mon job c’est de protéger toutes les ressources en eau, je ne me suis jamais sentie à ma place « underwater ». Du coup, par principe, j’ai toujours eu envie de passer mon niveau de plongée. Déjà en Nouvelle-Calédonie, j’avais un peu apprivoisé cette activité mais juste en palme-masque-tuba (PMT pour les intimes), et j’avais beaucoup apprécié. J’y avais aussi fait un baptême de plongée, mais j’en gardais surtout un souvenir d’inconfort.

Et puis 2015 est arrivé, avec mon voyage en Polynésie. Et mon anniversaire, pour lequel ma maman et mes soeurs m’ont offert un super cadeau : un baptême de plongée suivi de mon niveau 1 à passer durant mes vacances. Il n’en fallait pas plus pour que je franchisse le cap.

 

Le club

Sur les conseils de mon pote qui vit à Tahiti, j’avais donc un bon pour le club de plongée Fluid. Situé à la marina Taina, à Punaauia, le club est ouvert tous les jours et propose tout un tas d’activité : les baptêmes et niveaux de plongées mais également des plongées avec les dauphins, des sorties baleines, le permis bateau … Au cours de mes différentes plongées, j’ai été encadré par Alex et Perrine, que je remercie trèèèès vivement, car ils ont été patients, pédagogues, de bonne humeur, et grâce à eux, j’ai 1/ réussi à tout apprendre pour valider mon niveau et 2/pris du plaisir en plongée (et ça, c’était pas nécessairement gagné).

 

Le site de plongée

Au départ de la marina, les baptêmes et cours des niveaux 1 se déroulent souvent sur le site des 3 épaves, regroupant sur un fond de sable un hydravion Catalina et un bateau immergés dans les années 60-70 et un petit avion Cessna immergé dans les années 90. C’est dans ce cadre que nous réalisons les exercices, et que nous découvrons également quelques habitants des fonds polynésiens. La visibilité n’est pas toujours au top, en fonction de la houle. D’ailleurs le jour où j’ai pris ces photos, lors de ma dernière plongée, ce n’était pas extra. A noter que pour les plus adroits de la palme, il est possible de se glisser dans le cockpit du Catalina !

Exercices du niveau 1

J’ai pu apprendre un tout nouveau vocabulaire (non, ici VDM ne veut pas dire vie de merde) et même un nouveau langage car, et oui, comment se faire comprendre quand on est à 20m sous l’eau ? J’ai pu apprendre à installer une bouteille dans un gilet, vérifier que tout fonctionne avant d’embarquer, sauter en arrière du bateau (basculer), retirer mon masque sous l’eau et le remettre en le vidant – toujours sous l’eau bien sûr et j’en suis pas peu fière -, me stabiliser sous l’eau en utilisant mes poumons, descendre, remonter, tout ça sans avoir trop mal, etc.

Nombre de plongées

Nombre de requins vus

7

Et respirer sous l’eau, ça fait quand même un drôle d’effet ! Mais une fois les premières minutes passées, c’est un véritable confort !

Ce que j’en retire

J’ai validé mon niveau 1 de plongée ! C’est très clairement rien pour plein de gens, mais pour moi c’est vraiment un exploit. Je suis super fière de moi-même !! Je pense que j’ai eu de la chance de pouvoir le faire dans de magnifiques conditions bien sûr, mais également d’être encadrée par des gens compétents et sympathiques. J’ai même été assez sûre de moi pour faire une plongée avec un autre club, sur l’île de Raiatea, où j’ai pu nager parmi des requins, et voir plein de trucs super chouette.

Cette expérience a vraiment été enrichissante, j’ai réussi à dompter une de mes peur, et c’est une très bonne chose. Si j’ai de nouveau l’occasion de plonger, je sais que je pourrais dire oui et y prendre vraiment plaisir.